Mot-clef « Humour »

Carte Magic perso : Troisième main

On continue la série de republications de cartes Magic perso avec une carte orientée humour qui aurait plutôt sa place dans une extension type Unglued. Elle aussi était une participation à un jeu FC mais je n'ai pas retrouvé le thème.

Troisième main
Troisième main

Bon, j'avoue c'est loin d'être ma plus réussie mais bon, je la poste quand même parce que bon, l'idée de base me plait bien :p

Réalisation

Comme d'hab : GIMP + le xcf de NorthNikko (un peu retouché par moi à force). L'illustration n'est pas idéale mais après une heure de recherches infructueuses, j'ai fini par me rabattre l'illustration OOOK par Berilia. Enfin, la texture : il s'agit de pramos03 par Lwsypher.

Rien de transcendant dans la réalisation mais à force de chercher désespérément une illustration qui convienne, j'avais plus le courage de faire un truc recherché pour le reste :tired: J'envisageais de lui coller des cartes dans une main et le pied visible mais j'ai pas eu le courage... peut-être un jour je prendrai le temps de le faire, un jour où je me sentirai plus motivé qu'hier ^^

Idée

L'idée m'est venue comme ça qu'on pouvait faire un truc marrant avec les pieds :D On a donc là une carte fun qui, si l'on est agile de ses pieds permet de piocher 7 nouvelles cartes ne comptant pas dans la limite de cartes en main (normal, elles ne sont pas dans la main mais dans le pied :smile:).

Après pour habiller un peu le tout, je l'ai tournée en références aux singes, dont les pieds sont habiles que les nôtres et qui renforçaient l'ambiance fun de la carte :p C'est pour ça que j'ai collé une touche de vert en plus du bleu, même si la capacité n'y fait pas des masses référence.

Pour le texte d'ambiance, en bon fan l'œuvre de de Terry Pratchett, j'ai hésité un moment à mettre juste "Ook !" mais bon finalement j'ai fait un peu plus long ^^

Bon après y a un gros point noir à ma carte (comme à certaines autres participations d'ailleurs) : le pied n'est pas à proprement parler un permanent, du coup c'est pas complètement dans le thème, mais bon j'avais pas d'autre idée... :-/

Voilà voilà :o


Carte Magic perso : PIOU PIOU PIOU

On continue la série de republications de cartes Magic perso avec une plutôt orientée humour débile.

NB : Comme d'habitude, ne comptez pas sur moi pour utiliser le terme anglais "planeswalker". Le seul intérêt de cette anglicisation d'un terme existant est purement marketing, or le marketing ne nous concerne pas ici.

PIOU PIOU PIOU
PIOU PIOU PIOU

Une autre carte que j'ai pour l'essentiel réalisée à la même période que Engeance des poulaillers et qui est inspirée de la même chanson : Le Laridé du Poulet.

La chanson s'inspire de l'un des épisodes de la saison 1 du Donjon de Naheulbeuk où les aventuriers croisent un poulet au détour d'un couloir et débattent pendant cinq minute pour décider de s'il ne s'agit bien que d'un poulet ou bien d'un horrible changeforme sanguinaire.

L'idée est d'avoir un gallinacé arpenteur qui n'ait l'air de rien au début (donc pas cher) mais qui soit radical au final : un ou plusieurs jours perdent la partie directement. Tout ça en conservant la forte de dose de hasard inhérente au poulet qu'on ne peut pas différencier de prime abord du monstre camouflé.

De là on a l'ultime à Sybmbole : loyauté -6 qui fait jeter un dé à chaque joueur et élimine tous ceux ayant obtenu le score le plus petit.

Comme c'est un arpenteur il fallait une capacité permettant de gagner des marqueur loyauté, j'ai donc pris une version allégée de l'ultime qui ne fait que deux blessures : on titille le monstre qui balance des petits coups puis au bout d'un moment il perd patience et *PAF* l'ultime :smile:

Pour le nom, j'ai repris le "PIOU PIOU PIOU" de la chanson, sans chercher beaucoup plus loin : la carte ayant une vocation humoristique (sans être totalement délirante non plus), ça me semblait approprié ^^

Initialement j'en avais fait une carte noire pure (notamment parce que j'étais parti de cette illustration mais comme son auteur dit explicitement qu'on n'est pas censés la réutiliser, j'en ai pris une autre au dernier moment) mais comme on me l'a fait remarquer lorsque je l'ai postée sur le forum à l'époque, on a du hasard et des blessures, ça fait très rouge à la base. Et au final, ça cadre bien mieux avec la nouvelle illustration.

Crédits :

J'ai également repris les commentaires de l'époque. Je vais aussi les reprendre progressivement sur les autres cartes déjà publiées.


Carte Magic perso : Engeance des poulaillers

Treizième carte initialement postée sur l'Assemblée de Funomanciens (le 04/09/2011) et que je reposte ici avec son commentaire d'origine.

Engeance des poulaillers
Engeance des poulaillers

Tout à commencé il y a quelques semaines. Alors que j'étais en train de mettre au propre ma carte pour le jeu FC n°7 de l'Assemblée des Funomanciens quand j'ai reçu la newsletter de Pen of Chaos annonçant une nouvelle chanson : Le Laridé du Poulet. Là forcément, ben il fallait que je fasse une carte quoi :smile: J'ai donc laissé le jeu FC en plan comme un chien abandonne le bâton avec lequel il jouait quand l'odeur de la bouffe se fait sentir et ai commencé à faire des brouillons, chercher des illustrations, tout ça. J'ai plusieurs brouillons tirés de cette chanson que je mettrai peut-être un jour au propre mais le premier à être arrivé à un stade satisfaisant est celui que vous pouvez voir ici : l'Engeance des poulaillers.

La chanson s'inspire donc de l'un des épisodes de la saison 1 du Donjon de Naheulbeuk où les aventuriers croisent un poulet au détour d'un couloir et débattent pendant cinq minute pour décider de s'il ne s'agit bien que d'un poulet ou bien d'un horrible changeforme sanguinaire.

On a donc un poulet tout ce qu'il y a de plus normal en apparence : un bête zoziau 0/1 pour un pauvre mana, rien de bien folichon. Ok, donc un bestiau de ce genre, on le laisse passer et on se concentre sur les autres attaquants. Sauf que... ben c'est peut-être bien un démon sanguinaire dans le fond, qui sait ? Donc s'il attaque et n'est pas bloqué, on lance un dé et sur un 6, il s'avère que oui, c'est bien un monstre et il gagne +6/+6 jusqu'à la fin du tour. Sinon, tout se passe bien, c'est juste un con de poulet pour peu d'avoir de bonnes bottes, on ne craint rien :smile:

Voilà donc une brave petite bête qui peut être plutôt marrante à jouer. Côté équilibre ça me semble plutôt pas mal : si on a de la chance on fait de sacrés dégâts, sinon, ben ça reste une créature à un mana hybride, donc vraiment pas cher. Si la chance est avec nous, ça peut permettre de tailler une sacrée tranche dans les points de vie de l'adversaire, sinon, ben c'est toujours une petite bête à sacrifier quand le besoin s'en fait sentir.

Le texte d'ambiance est un extrait de la chanson, extrait dont j'ai tiré également le nom et le second type de créature.

Crédits :


Carte Magic perso : Avec des ballons !

Douzième carte initialement postée sur l'Assemblée de Funomanciens (le 05/09/2011) et que je reposte ici avec son commentaire d'origine.

Avec des ballons !
Avec des ballons !

Hier soir, je repensais à une vidéo publiée il y a quelques mois par Pen of Chaos, le créateur du Donjon de Naheulbeuk, qui détourne les images du Conseil d'Elrond, scène du premier film de Seigneur des Anneaux, ce qui donne ça :

Le Conseil Corporate

Et je me suis dit qu'il y avait moyen de faire une carte bien débile sur ce thème :smile:

Le Conseil s'achève ainsi : une tête doit tomber pour assumer l'échec du nouveau produit qui fait disparaitre le client ! Et c'est le jeune stagiaire créa Julien Frodon, neveu du patron qui se sacrifie en ces termes :

Je refuse d'être un trou du cul ! Et je pense que j'n'ai pas ma place dans une entreprise guidée par les perspectives d'une globalisation entrepreneuriale sujette à la dynamique compétitionnelle... et même... si ce que je dis... n'a aucun sens...
— Julien Frodon

Ce à quoi Jean-Patrick Aragorn, repésentant CE, répond :

Le commité d’entreprise organisera une petite fête en ton honneur. Au self. Avec des ballons !
— Jean-Patrick Aragorn

Le principe de la carte est donc le suivant : alors qu'on est sur le point de perdre, on s'en sort en sacrifiant quelqu'un au bas de l'échelle - en l'occurrence une créature 1/1 - et la partie recommence. Cependant, avant de recommencer, on prend le temps de faire la fête en l'honneur du pauvre sacrifié :smile:

Il faut comprendre le "recommencer la partie" de la même manière que pour Karn libéré : la partie en cours s'achève sans vainqueur ni perdant (puisqu'il s'agit d'un effet de remplacement de la défaite) et on en redémarre une nouvelle à zéro.

Cela me semble tout à fait adapté puisque dans la vidéo, les joueurs - c'est à dire les cadres de la boite - continueront tous comme si de rien n'était : personne n'a gagné, ni perdu dans l'histoire. Enfin sauf le stagiaire mais bon, il est négligeable :smile:

J'ai choisi d'en faire une carte blanche et noire. Blanche parce qu'il s'agit un peu d'une manœuvre bureaucratique et d'autre part parce que c'est un bouclier anti-défaite, ce qui fait assez blanc. Noire à cause du sacrifice du faible stagiaire et du fait qu'on parle là du côté sombre de la bureaucratie. Puis ce sont les couleurs de la guilde Orzhov de Ravnica et ça me semble leur aller parfaitement !

Restent les crédits :

  • la carte en elle-même est réalisée comme d'habitude avec GIMP sur la base du xcf de Sovelis
  • l'image est tirée de la vidéo, retraitée un peu pour essayer de l'améliorer... en désespoir de cause, comme je n'ai pas les moyen des agences de renseignement américaines pour améliorer les photos, je me suis rabattu sur une texture de ce pack pour essayer de masquer la mauvaise qualité
  • la texture de fond est fait à la main sous Photoshop Elements 8 (y a beaucoup plus de brosses dispos pour photoshop que GIMP et il se trouve que j'avais une licence de Elements avec la tablette graphique que je me suis achetée il y a peu) à l'aide de ces brosses. J'ai volontairement utilisé la même texture pour toutes les boites parce que sans cela on ne reconnaissait pas trop les ballons dessus :o
  • le symbole, quand à lui est fait sur la base d'une forme de ballon retrouvée sur google images et pas mal retravaillée, réduite, etc pour donner ça
  • le "symbole de faction" avec les ballons colorés est aussi trouvé sur google images
  • enfin le texte d'ambiance est extrait de la vidéo

Carte Magic perso : Sophie Tell

Dixième carte initialement postée sur l'Assemblée de Funomanciens (le 13/08/2011) et que je reposte ici avec son commentaire d'origine.

Sophie Tell
Sophie Tell

Idée

Il s'agit d'une carte fun qui fait référence de manière très libre à la fameuse affaire impliquant un homme politique Français et une femme de chambre d'un hôtel new yorkais. Elle est basée sur une jeu de mot à la con sur le nom de l'hôtel qui donne "Sophie Tell" qui donne le nom du personnage.

Tell est un nom de famille bien connu, notamment de par le célèbre Guillaume Tell, personnage historique suisse expert du maniement de l'arbalète qui, selon la légende, se vit contraint de transpercer avec son arbalète une pomme placée sur la tête de son fils. Exploit qu'il réussit mais fut tout de même emprisonné. Par la suite, il tua le bailli qui lui avait imposé ce défi d'un carreau d'arbalète en plein cœur.

De là l'idée du texte d'ambiance : Guillaume terrasse le bailli avec son arbalète, Sophie quand à elle exploite d'autres méthodes pour réduire à néant les ambitions d'un candidat aux élections :)

Capacité

On a donc un personnage légendaire, Sophie Tell qui se doit d'avoir une capacité à la hauteur de son frère dans son domaine. Il ne s'agit aucunement d'une combattante, elle devient donc sans hésiter une simple 0/1.

La capacité se devait donc de tourner autour des conséquences d'une affaire comme celle-ci : au mieux elle fait perdre plusieurs mois voire années en procédure, au pire elle ruine une carrière. J'ai donc fait une capacité qui fait passer son prochain tour à un adversaire. Tel quel c'est un peu trop puissant puisque rapidement en duel on peut se faire des tours à l'infini.

Dans la première version, j'avais mis une autre partie qui disait "s'il est politicien il perd la partie". C'était purement fun mais au final ça collait mal avec le reste de la carte qui est plus subtile : à première vue elle est tout à fait réaliste. J'ai donc abandonné cette partie-là.

Enfin un petit mot sur les couleurs et types de créatures : Guillaume étant humain, nul doute que Sophie se devait de l'être aussi. Concernant la profession, la plus logique parmi les existantes était "citoyen" : une femme du peuple qui met à bas les ambition d'un seigneur, c'est l'idée. Du coup le blanc s'imposait également, d'autant que la méthode est non-violente, quand au bleu il s'impose de par la capacité jouant sur la manipulation des tours de jeu.

Réalisation

Comme d'habitude, cette carte est réalisée sous GIMP à partir du xcf de Sovelis. Pour l'illustration, j'ai cherché quelques temps une image rappelant une servante médiévale sans succès, je me suis donc rabattu sur celle-ci, réalisée par Cris Ortega, qui finalement rend bien la tentation qui est l'arme de notre amie Sophie.

Restait à trouver une idée de texture (c'était le seul point qui manquait il y a deux mois quand j'ai fait le brouillon). En panne d'idée, je me suis rabattu sur une texture à base de draps qui colle bien à la carte, même si le résultat donne un rendu assez simple.

Enfin pour le symbole d'extension, j'ai cherché une pomme via Google Images jusqu'à tomber sur celle-ci (je ne retrouve plus de lien fonctionnel).


Mises à jour depuis la version précédente :

  • suite aux différents commentaire, ici et dans le forum, j'ai revu la capacité pour empêcher les possibilités de bouclage
  • comme dit dans le commentaire, j'ai viré la partie de capacité qui était purement orientée "fun" pour en faire une carte réaliste, le fun restant cantonné aux références
  • j'ai aussi retouché la boite de force/endurance pour qu'elle colle mieux aux boites de titres et types (normalement les luminosités des trois boites sont censées être les mêmes)
  • enfin, et ça devrait faire plaisir à Scyth, j'ai remplacé mon symbole d'extension habituel par un autre plus dans l'esprit de la carte ^^
  • Maintenant qu'on peut soumettre des mises à jour, je ressors cette carte que j'affectionne particulièrement ^^ Cette version assez proche de celle que j'avais posté sur le forum puis sur le site de la SMF.
  • mise à jour du commentaire en cohérence avec les modifs.

Mise à jour du 25/08/2018

Je viens d'ajouter les commentaires d'origine et, à les relire, il se pourrait bien qu'ils se rapportent à la première version de la carte où la capacité était un peu différente...

Et du coup en relisant le commentaire de la carte, je vois que lui aussi est celui de la première version... Du coup je l'ai remplacé ci-dessus et repris la V1 ci-dessous avec son commentaire à elle.

Sophie Tell (première version)
Sophie Tell (première version)

Voici une carte qui trainait dans mes brouillons depuis pas mal de temps et vue qu'elle est liée à l'actualité, il était temps que je la finisse avant que tout le monde ait oublié les événements auxquels elle est liée.

Idée

Il s'agit d'une carte fun qui fait référence de manière très libre à la fameuse affaire impliquant un homme politique Français et une femme de chambre d'un hôtel new yorkais. Elle est basée sur une jeu de mot à la con sur le nom de l'hôtel qui donne "Sophie Tell" qui donne le nom du personnage.

Tell est un nom de famille bien connu, notamment de par le célèbre Guillaume Tell, personnage historique suisse expert du maniement de l'arbalète qui, selon la légende, se vit contraint de transpercer avec son arbalète une pomme placée sur la tête de son fils. Exploit qu'il réussit mais fut emprisonné. Par la suite, il tua le bailli qui lui avait imposé ce défi d'un carreau d'arbalète en plein cœur.

De là l'idée du texte d'ambiance : Guillaume terrasse le bailli avec son arbalète, Sophie quand à elle exploite d'autres méthodes pour réduire à néant les ambitions d'un candidat aux élections :)

Capacité

On a donc un personnage légendaire, Sophie Tell qui se doit d'avoir une capacité à la hauteur de son frère dans son domaine. Il ne s'agit aucunement d'une combattante, elle devient donc sans hésiter une simple 0/1.

La capacité se devait donc de tourner autour des conséquences d'une affaire comme celle-ci : au mieux elle fait perdre plusieurs mois voire années en procédure, au pire elle ruine une carrière. On a donc une capacité qui via un coût suffisamment élevé permet de faire passer son prochain tour à un joueur et, cerise sur le gâteau : s'il est politicien il perd la partie.

Forcément, la 2e partie est purement fun et n'a rien de très réaliste. La première par contre serait jouable dans l'absolu. En duel elle serait clairement très forte puisqu'elle permettrait de joueur indéfiniment pour peu d'avoir assez de mana. Cependant à moins de lui donner la célérité, ce qui n'est pas trop dans les attributions du blanc et du bleu, l'adversaire garde un tour pour la gérer et gérer une 0/1 ce n'est pas forcément des plus difficile. D'autant plus qu'il faut avoir assez de mana, ce qui suppose une partie déjà bien avancée. Donc en duel c'est effectivement très fort, probablement trop.

En partie multijoueur, c'est déjà nettement plus raisonnable parce que si on consacre chaque tour 7 manas à bloquer un joueur, il est fort probable qu'un autre en profite pour prendre l'avantage. Ça reste très fort mais plus aussi radical. D'autre part, elle est légendaire, donc en équipe, impossible de baser sa stratégie sur le faire d'en avoir chacun une pour bloquer l'équipe adverse.

Enfin un petit mot sur les couleurs et types de créatures : Guillaume étant humain, nul doute que Sophie se devait de l'être aussi. Concernant la profession, la plus logique parmi les existantes était "citoyen" : une femme du peuple qui met à bas les ambition d'un seigneur, c'est l'idée. Du coup le blanc s'imposait également, d'autant que la méthode est non-violente, quand au bleu il s'impose de par la capacité jouant sur la manipulation des tours de jeu.

Réalisation

Comme d'habitude, cette carte est réalisée sous GIMP à partir du xcf de Sovelis. Pour l'illustration, j'ai cherché quelques temps une image rappelant une servante médiévale sans succès, je me suis donc rabattu sur celle-ci, réalisée par Cris Ortega, qui finalement rend bien la tentation qui est l'arme de notre amie Sophie.

Restait à trouver une idée de texture (c'était le seul point qui manquait il y a deux mois quand j'ai fait le brouillon). En panne d'idée, je me suis rabattu sur une texture à base de draps qui colle bien à la carte, même si le résultat donne un rendu assez simple.

Voilà voilà, je pensais pas arriver à blabater autant sur cette carte qui est plus un délire qu'autre chose :euh: