Mot-clef « Correction »

Quelques trucs sur UNIX/Linux #5

Générer un mot de passe aléatoire

Pour générer une chaîne aléatoire, pouvant par exemple servir de mot de passe, dans un terminal entrer la ligne suivante :

< /dev/urandom tr -dc _A-Z-a-z-0-9 | head -c 10; echo ""

Il est possible de modifier les caractères autorisés via l’option -dc de urandom et le nombre de caractères via l’option -c de head.

Le echo "" sert juste à forcer un retour à la ligne.

Correction d’une commande

Dans le terminal, il est possible de la ré-exécuter la dernière commande en remplaçant la première occurrence d’une chaîne par une autre.

Exemple :

# Affiche 'toto'
echo 'toto'
# Affiche 'tato'
^to^ta^

Ceci peut être utile pour corriger une faute de frappe. Attention, seule la première occurrence est remplacée et la nouvelle commande est exécutée dans la foulée sans demande de confirmation.

Revenir en arrière dans les répertoires

La commande cd permet de revenir au précédent répertoire où l’on était via cd -.

Attention, cela fait bien retourner au dernier dossier où l’on était et pas remonter d’un cran dans l’arborescence (qui se fait via cd ..).


Quelques trucs sur Firefox #1

Activer la correction orthographique sur les champs textes mono-ligne

Par défaut Firefox n'active la correction orthographique sur les champs texte multi-lignes. Il est possible également de l'activer sur les champs mono-ligne simplement par configuration (pas besoin d'extension pour ça).

La manip' est la suivante :

  1. dans la barre d'URL, taper about:config pour accéder aux variables de configuration de Firefox
  2. lire l'avertissement si vous ne l'avez pas déjà fait et cliquer sur "Je ferai attention, promis !"
  3. dans le champ de recherche, taper layout.spellcheckDefault
  4. double-cliquer sur la ligne dont le nom est layout.spellcheckDefault

Les autres valeurs possibles sont :

  • 0 : aucune correction
  • 1 : champs multi-lignes seulement
  • 2 : champs multi et mono lignes

(source)

Firefox 13 : changer la page de l'ouverture d'un nouvel onglet

Firefox 13 arrive avec par défaut dans les nouveaux onglet un diaporama des sites que vous consultez le plus souvent. Si je peux concevoir que ça puisse servir à certaines personnes, en ce qui me concerne ce n'est pas le cas.

En effet, les sites que je consulte souvent, soit j'ai un signet pour y accéder tout aussi vite, soit ils arrivent en première suggestion en tapant une à trois des premières lettres dans la barre d'URL... Pas besoin d'un gros visuel pour ça.

Autre point : moi qui utilise beaucoup l'historique de navigation sur les onglets, pour revenir à l'accueil des sites que je consulte souvent (que j'ouvre en général dans des onglets dédiés), ça ne m'arrange pas du tout que la première entrée de cet historique soit squattée par une liste de miniatures inutiles plutôt que la page par laquelle je suis arrivé sur le site.

L'avantage de Firefox par rapport à d'autres logiciels c'est qu'assez souvent quand ils ajoutent une fonctionnalité à la con copiant Chrome, c'est qu'on peut la désactiver pour peu de savoir quelle clé de configuration changer. Celle-ci n'échappe heureusement pas à la règle :)

La manip à faire est donc similaire à celle du point précédent :

  1. dans la barre d'URL, taper about:config pour accéder aux variables de configuration de Firefox
  2. lire l'avertissement si vous ne l'avez pas déjà fait et cliquer sur "Je ferai attention, promis !"
  3. dans le champ de recherche, taper newtab
  4. double-cliquer sur la ligne dont le nom est browser.newtab.url et renseignez l'URL que vous voulez accéder via vos nouveaux onglets, ou about:blank si comme moi vous préférez une page vide qui ne polluera pas l'historique

Notons que si d'aventure vous souhaitez accéder à cette page il suffira de taper about:newtab dans la barre d'URL (que vous pouvez également mettre dans un signet si le cœur vous en dit).

(source)

Firefox 13 : désactiver les mises à jour silencieuses

Firefox 13 fait décidément beaucoup de choses qui ne me plaisent pas directement importées de Chrome. En l'occurrence je parle ici de la nouvelle option de mises à jour "silencieuses" automatiques du navigateur.

En soi je peux concevoir qu'on ait envie de l'activer pour ne plus avoir à s'en préoccuper mais personnellement je préfère choisir de valider volontairement une opération qui peut rendre mes extensions inutilisables ou casser le rendu de certains sites. Et surtout je préfère choisir moi-même le moment : en général pas lorsque je suis en train de faire un truc urgent ou quand je suis énervé pour une quelconque raison.

D'autant plus qu'à l'époque où Firefox suivait un cycle de release plus standard, on ne se posait vraiment de questions que pour les mises à jour majeures, les autres n'étant que des correctifs, le risque était faible. Maintenant toute mise à jour peut contenir des modifications majeures (ou pas la plupart du temps mais rien ne les différencie a priori), donc il est exclus pour moi d'activer des mises à jour automatiques sans validation de ma part sur une application aussi cruciale que mon navigateur.

Le hic c'est que cette nouveauté est semble activée par défaut lors du passage à Firefox 13 (en tous cas je ne me souviens pas avoir eu de dialogue qui me pose la question et hier quand j'ai appris son existence, j'ai constaté qu'elle était activée).

Heureusement elle reste désactivable facilement (même pas besoin de passer par about:config cette fois... quoique vu comme elle est loin dans les menus ça aurait peut-être été plus rapide :euh: ) :

  1. aller dans le menu Outils > Options...
  2. sélectionner l'onglet "Avancé" (le dernier en principe) puis le sous-onglet "Mise à jour
  3. choisissez la seconde option "Vérifier l'existence de mises à jour mais me laisser décider de leur installation

(source)


Correction pour l'inspecteur DOM de Firefox

Cet article est marqué comme contenant des informations dépassées depuis le 21/10/2018.
Cette extension n'existent plus, remplacée par les outils de développement natifs de Firefox.

Firefox propose sous forme d'une extension (en général incluse par défaut) un inspecteur DOM. Cet outils bien pratique permet de parcourir le DOM d'une page, de voir tous les attributs de chaque noeud, les styles appliqués, le code javascript associé, bref un paquet de choses qu'on est bien content de pouvoir consulter dans certains cas.

Pour une bonne partie de ces informations, des extensions comme les bien connues Web Developer ou Firebug offrent des interfaces plus agréables mais d'une ne permettent pas d'aller aussi loin et de deux ne permettent pas d'inspecter du DOM XUL... Or dans RBS Change, le backoffice est en XUL et quand on veut faire des choses assez avancées ou débuguer, on n'y coupe pas.

Le problème c'est que dans sa version actuelle, l'inspecteur DOM est foireux en version française : certaines clés de localisation manquent, ce qui bloque carrément le fonctionnement de certaines parties de l'interface...

J'espère que la correction sera incluse dans la prochaine version mais ça fait déjà plusieurs mois que ça dure et ça commence à bien faire... Voici donc une version corrigée du fichier inspector.jar contenant les dites clés de localisation (les fichiers modifiés dans l'archive sont locale/fr/accessibleProps.dtd et locale/fr/styleRules.dtd).

Je me suis concentré sur le fait de rajouter les clés manquantes, la traduction n'est pas forcément top, voire dans le cas où je ne voyais pas comment traduire, j'ai carrément gardé le texte anglais... L'essentiel étant d'éviter le gros message en rouge qui dit qu'il manque une entité et bloque l'interface :)

Installation : ce fichier zip contient le fichier inspector.jar qui remplace le fichier suivant (sous Windows du moins, sur un autre système il faudra chercher un peu) :

C:\Documents and Settings\<votre-profil>\Application Data\Mozilla\Firefox\Profiles\1473dcd0.default\extensions\inspector@mozilla.org\chrome\inspector.jar

Une fois le fichier remplacé, relancez Firefox et le problème est réglé \o/

P.S. : puisqu'on parle de l'inspecteur DOM, j'en profite pour évoquer Stacked inspector une micro-extension bien pratique qui ne fait qu'ajouter un bouton permettant de switcher l'interface de l'inspecteur en mode vertical ou horizontal. Ça n'a l'air de rien mais dans certains cas c'est vachement plus agréable !