Mot-clef « Coup de gueule »

iPhone : gaffe aux mises à jour d'applications

De temps en temps je mets à jour mes applications... En général je ne prends pas le temps de vérifier application par application ce qui est mis à jour, me contentant de cliquer sur "télécharger les mises à jour gratuites" dans iTunes.

Ben je pense que je vais changer de méthode et stopper toute mise à jour non-justifiée par un gros ajout !

Pourquoi ? Parce que ce matin, je télécharge donc toutes les mises à jour, puis je synchronise mon iPhone. Et là, surprise : il termine la synchro par une alerte "l'application My Shop'list n'a pas pu être installée car elle n'est pas compatible avec votre iPhone". Sauf qu'a priori il n'y a aucune raison que ce soit le cas : sur iTunes, aucune mention d'une restriction... La dernière version mentionne juste "compatible avec l'iPod Touch", mais ça ne devrait pas exclure l'iPhone, donc a priori aucune raison (visible en tous cas... j'imagine que ça doit venir de la dernière version mineure de l'OS que j'ai imprudemment installée moins de 3 mois après sa sortie).

À la base ça ne poserait pas plus de problème que ça si c'était pour une nouvelle installation : tant pis, ça marche pas, c'est pas grave, l'application est gratuite, j'ai rien perdu. Le hic c'est que là c'est une mise à jour ! Donc en gros le mécanisme super sécure implémenté par Apple c'est :

  1. je mets à jour
  2. je teste la compatibilité
  3. j'efface si c'est pas compatible

Y a comme un truc qui va pas dans la procédure ! Si l'appli est installée c'est que la version installée EST compatible. Donc avec deux sous de jugeote on teste la compatibilité de la mise à jour AVANT de l'installer et si ce n'est pas compatible, on LAISSE l'ancienne version !

C'est quand même assez impressionnant qu'une boite comme Apple commette des bourdes pareilles... Ils devraient prendre des cours chez Mozilla : ça fait bien longtemps que Firefox teste la compatibilité des extensions avant d'installer plutôt qu'après !

Bon, j'imagine que la prochaine version de l'application règlera le problème et que je récupèrerai mon appli... mais entre temps est-ce que l'iPhone conserve mes listes de courses que j'ai saisies dans l'appli et qu'en aucune manière Apple ne me permet de synchroniser (parce qu'évidemment, la synchro de données c'est réservé aux applis Apple... pourtant un synchro entre mon iPhone et mon iPod Touch je trouverais pas ça particulièrement déconnant) ou sauvegarder de quelque manière que ce soit ? Là est la question...

Bref encore un truc foireux à mettre sur le compte de la gestion des applications sur l'iPhone (qui est déjà loin d'être parfaite, comme je le disais il y a quelques temps) :blase:

Je crois bien que dans deux ans, quand se posera la question du renouvellement (et donc du changement de téléphone), je regarderai plus attentivement ce qui se fait ailleurs... Parce que ce système du tout fermé avec des mécanismes complètement foireux laissés au bon vouloir d'Apple, ça commence à me gonfler. Parce que je ne sais pas ce qui se fait sur les autres téléphones mais sur un ordinateur je peux sauvegarder mes données quand j'en ai envie ! Je ne suis pas tributaire des fonctions que propose l'éditeur de l'OS. J'imagine que sur les téléphones disposant d'un OS plus ouvert on doit pouvoir le faire...

EDIT à 18h52 :
En fait je suis passé trop vite aux conclusions : ce n'était que dans l'affichage d'iTunes qu'il me l'avait enlevé. Sur l'iPhone elle était toujours là. Ce n'est que lors de la synchro suivante qu'il l'a supprimée vu qu'il l'avait virée de la liste dans l'interface d'iTunes... Donc si un cas comme ça se présente, on a jusqu'à la synchro suivante pour récupérer ses données :)

Par contre, détail amusant : dans l'interface d'iTunes il l'a retirée et remplacée par une autre (placée en fin de page), vu que j'ai plus d'applis que de pages pour les ranger. Puis après syncro je me retrouve sur l'iPhone avec une autre appli à la place et pas à la fin de la page mais là où mon appli était placée... Ça sent le truc pas du tout réfléchi et qui marche par chance :eyes:

Ensuite j'ai poussé le test en remettant l'application dans l'interface puis en relançant encore une synchro : surprise ! Cette fois elle s'installe sans problème... Donc effectivement il n'y avait aucun problème de compatibilité. Par contre, comme je le soupçonnais, j'ai perdu toutes les données enregistrées dans l'application... Heureusement que ce n'était que des listes de courses et rien de plus important...

Bref c'est pas au point leur truc...


La Poste, on a tous à y gagner...

C'est du moins le slogan qu'ils utilisent (utilisaient ?). Mais je trouve que globalement ça laisse un peu à désirer...

J'attends impatiemment la livraison de mon iPod Touch commandé sur Amazon en début de semaine : seulement 195€ contre 230€ sur l'Apple Store, j'ai fini par me laisser tenter... et j'ai bien fait de pas trainer, parce qu'entre temps il est remonté de 20€ et plus en stock.

Espérant pouvoir jouer avec ce weekend, j'ai donc suivi de près son acheminement par la Poste sur le site de coliposte et là, surprise : "06/12/2008 - Destinataire absent lors de la livraison, seconde livraison prévue" (qui en passant est affiché dans la page en image sans texte alternatif... vachement accessible et super pratique pour du copier/coller). Sauf que toute la journée, il y avait au moins 3 personnes à l'apart'. Cherchez l'erreur... :)

Le pire, c'est que c'est pas la première fois que ça m'arrive... et comme par hasard, chaque fois un samedi (pour celles que j'ai noté du moins...). À croire que, pressés d'être en weekend, certains facteurs sautent quelques colis en piochant une excuse bidon pour pas être emmerdé. Dans la mesure où le site indique clairement que les samedis sont pris en compte dans le délai de 48h garanti, je trouve ça un peu gonflé...

Un poil énervé, je m'en vais donc envoyer un message de réclamation (ça sert pas à grand chose en général mais ça défoule). Je me rends donc dans la page "contact", sélectionne les options qui conviennent, saisis mon message et envoie. J'obtiens alors un message d'erreur en rouge disant : "Vous avez saisi un caractère non autorisé dans le champ Commentaires, veillez à le remplacer afin de rendre possible la prise en compte de votre saisie.". Préciser le vilain caractère en question serait sans doute trop simple, ils sont joueurs à la Poste. Après de multiples tentatives en supprimant successivement et sans succès guillemets, accents, apostrophes et parenthèses, je finis par envoyer le message paragraphe par paragraphe (tant pis pour le spam, ils n'avaient qu'à mettre un message d'erreur explicite).

C'est comme ça que j'ai finalement pu isoler le point d'exclamation responsable. Eh oui, le point d'exclamation est interdit quand on contacte la Poste, c'est bon à savoir. Outre le fait que je ne vois vraiment pas pourquoi, ils auraient au moins pu prendre la peine de l'indiquer dans le message d'erreur, j'aurais été moins énervé et mon message final aurait été plus amical :)

Donc voilà, pas d'iPod Touch pour ce weekend et un agréable sentiment d'être pris pour un con. Que du bonheur \o/

Pour finir sur une touche positive, j'ai découvert au passage l'existence d'un petit logiciel fourni par la Poste et tournant sur Windows, Mac OS et Linux (c'est assez rare une telle diversité, ça mérite d'être relevé) qui permet d'être alerté en temps réel de tout changement d'état du colis : e-COMO. J'ai testé la version Windows et ça marche bien... Maigre consolation par rapport à tout ce qui ne fonctionne pas par ailleurs mais bon, c'est déjà ça.

Et du coup mes premières impressions sur l'iPod Touch seront pour un autre jour :_/: