Mot-clef « Fatigue »

Quelques extensions pour Firefox #8

Dark mode, téléchargement en masse et traduction

Download Star

Un remplaçant pour la défunte extension DownThemAll (victime de la suppression de l’ancien système d’extensions) permettant de télécharger en masse les médias affichés ou liés dans une page.

L’interface est peu intuitive mais en cherchant un peu on s’en sort. Il y a beaucoup d’autres extensions du même type mais la plupart ont un code fermé et demandent un grand nombre de permissions (ce qui laisse supposer un siphonnage de données perso). Pour celle là au contraire le code est libre et les permissions demandées sont minimalistes ce qui m’inspire beaucoup plus confiance.

Dark Reader

Une extension qui permet de basculer tous les sites consultés en mode “sombre” pour réduire la fatigue visuelle. Je l’utilise assez peu finalement parce que j’ai la plupart du temps un bon éclairage ambiant (donc je peux m’en passer) et que le rendu étant automatique il est loin d’être toujours très esthétique. Mais ça peut être très utile quand l’éclairage fait défaut.

L’extension permet évidemment d’activer le mode sombre seulement sur certains sites et d’activer ou désactiver le mode en quelques clics.

Simple translate

Dernièrement j’ai eu à traduire beaucoup de documentation technique en anglais. Dans ce cadre j’ai commencé par copier les fragments de textes dans un traducteur automatique (pour finir par retenir celui de Google qui reste le plus efficace), puis copier le résultat et le retravailler un peu pour un résultat satisfaisant (on ne visait pas là de la haute qualité littéraire, juste avoir une version anglaise minimale). Le truc c’est que ça fait énormément de clics entre deux onglets différents.

Cette extension permet lors de la sélection d’un fragment de texte dans la page d’afficher un encart à côté de la sélection contenant la traduction (via Google). L’avantage c’est que du coup tout se fait dans la même page et avec bien moins d’opérations puisqu’il suffit de sélectionner le texte puis sélectionner le texte traduit et le copier/coller au bon endroit.

Il est possible d’activer cette traduction en mode automatique ou bien de faire afficher juste un bouton déclenchant la traduction (voir désactiver complètement cet affichage par défaut et passer par le menu contextuel).

Perso une fois le boulot terminé, j’ai désactivé le truc parce que hors processus de traduction c’est peu utile et envahissant mais sur le moment ça m’a bien facilité la vie.

Attention cependant, côté Google ils ont un quota de requêtes, du coup comme on était plusieurs collègues à l’utiliser en même temps derrière la même IP, on a fini bloqué en fin de journée (mais c’est revenu le lendemain).