Mot-clef « Chrome »

Australis, on n'arrête pas la chromocopieuse en marche...

Hier il y a trois jours (c'est ça quand on traine à finir un article), la nouvelle version de l'interface de Firefox, nommée Australis, a été versée dans la nightly (c'est à dire la pré-version v+3, la beta étant la v+1 et aurora est la v+2). Il nous reste donc encore quelques mois avant de l'avoir sur une version en cours.

Alors Australis c'est quoi ? Pour les pressés, je résume en version courte : disons que c'est environ Chrome mais avec un moteur Gecko. Mais si vous avez le temps, vous pouvez lire la suite.

Donc en gros qu'est-ce qui change ? Le point le plus visible et qui fait environ le quart du contenu des quelques articles que j'ai lu sur le sujet c'est les nouveaux onglets aux coins arrondis top cools de la mort qui tue. Si si, la preuve avec la merveilleuse capture qui appuie en général le propos :

Australis - Et le coin arrondi fut.
Australis - Et le coin arrondi fut.

Passé l'instant d'extase où on se dit qu'enfin Firefox a des onglets plus encombrants qui ressemblent à ceux de Chrome, on se rappelle que c'est purement cosmétique et que ça ne change fondamentalement pas grand chose. Du coup on passe à la suite pour voir ce qui change vraiment (non je n'aurais pas fait un article juste pour des coins arrondis, je m'attache souvent à des détails à la con mais faut pas pousser non plus :euh:).

Ce qui change c'est qu'on a quelques autres trucs directement importés de Chrome :

  • encore moins de boutons visibles par défaut. Comme dans Chrome, quoi.
  • un bouton pour le menu, comme dans Chrome, coincé d'office à droite (on risquerait de le perdre si on pouvait le déplacer, donc ne prenons pas de risque ! Si Google l'a mis là c'est qu'il doit y avoir une bonne raison).
  • la disparition du titre de la page courante en titre de fenêtre (pas que par défaut, pas moyen de le remettre). Moi j'aime bien pourtant avoir le titre complet visible et plus de 3 pixels pour pouvoir attraper ma fenêtre en mode plein écran et la changer d'écran mais bon, Chrome ne fait plus ça depuis longtemps, faut vivre avec son temps.
  • sûrement d'autres trucs que j'ai ratés et qui manquaient certainement affreusement aux gens qui ont l'habitude de Chrome et passeraient bien sur un logiciel libre mais sans rien changer à leurs habitudes (pour rappel, il me semble que Chromium n'est pas trop loin de remplir ces critères).

Mais rassurez-vous, comme le dit l'article de présentation de Mozilla :

Firefox can’t simplify by just removing things and still be Firefox — the same less isn’t more for everybody, and Firefox has been successful by being the browser that does things that people, including power-users, want.

J'aurais pas dit mieux (même si moi je l'aurais dit en français). Par contre je sais pas si c'est une tentative d'auto-persuasion, de l'aveuglement ou un abus de substances illicites qui font voir de éléphants rouges mais en fait ils ont environ fait l'inverse puisqu'un certain nombre de libertés d'organisation ont sauté. En effet, après quelques tests, j'ai relevé ça :

  • les boutons précédent, suivant et rafraichissement qui étaient jusqu'à présent déplaçable n'importe où sont maintenant soudés à la barre d'URL, de part et d'autre, histoire de faire travailler un peu la souris. Donc plus moyen de les mettre ensemble où on veut.
  • l'option de placer les onglet en dessous ou au dessus de la plupart des barres d'outils n'est plus prise en compte. Il parait que c'est mieux, plus logique et tout et tout... Personnellement j'ai que la barre d'URL et les boutons qu'elle a phagocyté (voire point suivant) qui soient en rapport avec l'onglet courant, donc avoir la barre au dessus, je trouve pas si logique que ça... Mais bon, Chrome fait comme ça, donc...
  • la barre d'URL qui pouvait avant se placer sur n'importe quelle barre est maintenant coincée sous les onglets. Parce que oui on peut avoir une barre de menu au dessus des onglets avec le moteur de recherche et des éléments perso mais pas la barre d'URL, ça c'est mal... sauf que moi j'ai l'habitude de la placer avec des éléments de taille adaptée pour pas perdre de place. Et si j'ai envie de la mettre ailleurs, pourquoi m'en empêcher ?
  • symétriquement, si on fait apparaitre la barre de menu (vous savez celle avec du texte et des entrées assez stable d'une application à l'autre mais qui a tendance à disparaitre de plus en plus), celle-ci est coincée au dessus des onglets. C'est con, moi j'avais l'habitude d'avoir la barre d'URL et le menu sur la même ligne... Pourquoi diable m'en empêcher ?
  • la barre de modules disparait... Donc on ne mettra plus aucune info en bas. C'est mal le bas sans doute.

Donc c'est clair : j'ai pas moyen de placer la moitié des éléments comme je les place actuellement mais cette nouvelle version est super personnalisable. Si si, c'est écrit c'est forcément vrai ! (comme quand Apple dit que les empreintes digitales ne quitteront pas le téléphone)

Les empreintes digitales seront exclusivement stockées sur le téléphone ! #OnYCroit
Les empreintes digitales seront exclusivement stockées sur le téléphone ! #OnYCroit

Après je dis pas que tout est mauvais, hein. Le bouton de menu ouvre un menu qui est vraiment personnalisable, lui et ça c'est très bien. Le hic c'est que pouvoir personnaliser un menu qui ne s'ouvre qu'en cliquant sur un bouton c'est un piètre palliatif à la personnalisation de l'interface visible. J'ai un écran de taille largement suffisante pour me foutre totalement de perdre 25 pixels avec une barre d'outils. Si si je vous assure.

Alors je veux bien croire qu'Australis est sûrement plus personnalisable que Chrome (ce qui ne me semble pas trop dur pour le peu que je l'ai essayé). Mais moi mon critère de comparaison c'est pas Chrome, c'est Firefox. Parce que oui, c'est Firefox que j'utilise depuis de nombreuses années, Chrome il est installé à côté juste pour pouvoir détecter les bugs liés à Webkit dans les sites que je développe (je reconnais donc volontiers que je risque de le voir de plus en plus souvent étant donné à quel point la situation empire progressivement de ce côté là mais c'est un autre débat). Et comparé à mon Firefox actuel, c'est nettement moins personnalisable.

Et ne me dites pas que c'est pour mon bien si je peux plus déplacer mes éléments comme je veux. Si j'avais voulu qu'on décide pour moi, j'aurais pris un navigateur Apple.

Donc oui cette nouvelle interface ravira sans doute les transfuges de Chrome, ainsi que les gens qui ont peur quand ils voient plus de 3 boutons dans une application (même si je suis sûr que de ce côté là on peut encore faire beaucoup mieux). Mais ce serait sympa de pas oublier les utilisateurs avancés. Mais vraiment pas oublier, hein, genre un truc qui se traduit par des faits pas juste un texte qui dit le contraire des faits (pour ça on a déjà des politicien(ne)s).

D'autant que là on ne parle pas de fonctionnalités supprimées qui simplifient le code pour le rendre plus maintenable et plus léger, hein, je parle de bridages forcément volontaires qui jusqu'à preuve du contraire en rajoutent donc !

Bon, heureusement, restent deux points positifs. D'une part, c'est encore en nightly, il peut donc largement y avoir des ajustements d'ici à la version finale (notamment pour réintroduire de la flexibilité là où elle est inutilement absente). Et d'autre part Firefox a un système d'extensions qui fait qu'ont trouvera rapidement de palliatifs à tout ça (notamment cette extension semble prometteuse). Mais c'est lourd à force de devoir installer des dizaines d'extensions et farfouiller dans about:config non pas pour améliorer son navigateur mais juste lui éviter de régresser.

Donc vous l'aurez compris, j'adoooore l'évolution de Firefox :) Il a de la chance d'avoir peu de concurrents libres et cross-plateforme de qualité.

D'autant que comme j'ai pu le lire sur Twitter :

Je déteste aussi Australis parce que j'y vois une étape dans le remplacement du puissant Firefox Desktop par son très limité cousin mobile

— Clochix (@clohix) le 19 novembre 2013 à 20h00

Et ça c'est vraiment flippant quand on voit à quel point Firefox est limité sur Android...

P.S. : J'ai la flemme de tout relire pour savoir si j'en ai parlé ou pas mais dans le doute, je dirais que globalement, ça ressemble un peu à Chrome. Mais juste un peu et c'est sûrement fortuit !

P.S. 2 : Bon, le bon point c'est que cette fois ils ont rien cassé dans le backoffice de Change \o/ (oui c'était pour tester ça initialement quand j'ai mis à jour ma nightly...)


Je m'inquiète pour Firefox...

Je m'étais habitué à voir progressivement, au fur et à mesure de mises à jour de Firefox, de plus en plus de fonctionnalités disparaitre de l'interface pour être reléguées au fin fond des menus, voire carrément supprimées (détection des flux RSS, des moteurs de recherche, barre d'état, menu, protocole...).

Je suis donc fort surpris et même inquiet de constater que depuis plusieurs versions, plus aucun élément d'interface n'ait disparu. Les équipes de Mozilla se seraient-elles tellement habituées à se contenter de suivre Chrome sur ce sujet qu'elles n'arrivent pas à trouver elles-même quel est l'élément superflu suivant ?

Pourtant ce n'est pas si difficile. Prenez les boutons de navigation "précédent", "suivant" : de nos jours les sites web contiennent tout ce qu'il faut pour naviguer (menus, fils d'Ariane, etc). Je pense qu'il est donc inutile de les conserver par défaut.

Le bouton rafraichir me semble bien inutile aussi : quand les informations varient, les sites proposent en général de rafraichir le contenu et au pire il suffit de cliquer dans la barre d'adresse et appuyer sur "entrer" pour recharger la page.

Après quand on y pense, il me semble bien superflu de garder à la fois une zone de titre et une barre d'adresse : pourquoi ne pas les fusionner comme dans la version mobile ? On éviterait du coup de voir d'inutiles adresses incompréhensibles qui, je n'en doute pas, doivent perdre les utilisateurs non-techniciens. D'ailleurs à bien y repenser, la barre d'adresse et de recherche est bien inutile puisqu'il suffit de mettre un champ de recherche à l'ouverture d'un nouvel onglet.

Ensuite, la barre d'onglets : je pense qu'on peut bien s'en passer aussi. L'être humain est généralement monotâche (et le peu de multitâche qu'il est capable de déployer est déjà bien assez occupé à vérifier sur son smartphone que personne n'essaie de le joindre). Au pire on peut toujours ouvrir plusieurs fenêtres s'il le faut. Parce qu'une barre d'onglets, ça prend facile 20 à 30 pixels de haut, on rigole pas avec ces choses là ! D'autant que le titre de la page, c'est assez inutile. Un petite notification en bas de l'écran au chargement de la page est bien suffisant.

Vous me direz que ce n'est pas pratique vu que c'était à l'ouverture d'un nouvel onglet que l'on pouvait lancer une recherche mais je me vois bien obligé de vous détromper. En effet, maintenant que Google est capable en traçant nos habitudes de deviner ce qu'on va faire, plus besoin de choisir, il suffit de se laisser porter.

Du coup on arrive à quelque chose de vraiment révolutionnaire dans sa simplicité. J'aurais tendance à vouloir proposer un nouveau nom : ça s'appellerait "Télévision".

Mais comme dirait Jean-Pierre Gauffre : évidemment, vous n'êtes pas obligés de me croire.