Carte Magic perso : Trahir pour survivre

Cinquième carte initialement postée sur l'Assemblée de Funomanciens (le 13/03/2011) et que je reposte ici avec son commentaire d'origine.

Trahir pour survivre
Trahir pour survivre

Il s'agit là de ma 24e carte, que j'avais réalisée pour le jeu FC n°14 sur Magic Corporation, dont le sujet proposé par Maku était le suivant :

Une carte qui joue sur les marqueurs poisons, mais qui, cependant, n'est pas capable d'en retirer sur un joueur, ni d'en ajouter (sauf via Infect). On évitera les rituels/éphémères de type blast qui "possèdent" l'infect, et l'aspect traîtrise doit être mis en avant, si possible. Les terrains, artefacts et auras sont déconseillés (mais si vous avez un concept révolutionnaire qui joue dessus, n'hésitez pas), et les cartes tribales sont à éviter impérativement, pour rester dans le thème de la traîtrise (un traître n'appartient à aucune tribu ;o). L'humour est, bien évidemment, pris avec le sourire (sauf si c'est pas drôle, bien entendu). Des "capacités à mots-clés" sont les bienvenues à la condition de les expliquer sur la carte (et donc d'en avoir la place), mais ce n'est bien entendu pas imposé.

D'abord rapidement sur la réalisation : comme d'habitude, via GIMP sur la base du xcf de Sovelis. Concernant l'illustration, il s'agit de Motivated_Thralls d'Oscar Monteon.

J'ai essayé de travailler un peu sur les ombres et les couleurs pour donner une ambiance sombre en cohérence avec le thème en général et la carte en particulier.

Concernant la capacité, ce qui m'est venu de plus cohérent pour mélanger la trahison et les marqueurs poison sans en donner ni en retirer était de faire en sorte que la trahison permette de retarder l'effet du poison. Une solution pour tenter d'en contenir les effets du poison est de compenser en puisant dans la vie des autres. En l'occurrence, dans une partie de Magic, les autres c'est soit l'adversaire (mais bon, la trahison envers son adversaire, ça a peu de sens :razz:), soit ses alliés (mais ça se limite alors aux parties multijoueur), soit ses propres créatures (ou arpenteurs éventuellement... y aurait sans doute eu moyen de trouver quelques chose de ce côté là aussi ^^). Du coup trahir une créature, le plus cohérent c'est de la sacrifier.

Et fort logiquement, quand il n'y a plus de créature à sacrifier, ben le poison nous rattrape et... R.I.P. :smile:

Reste le texte d'ambiance mais rien de particulier à expliquer dedans, il se contente de bien faire le lien entre le titre de la carte et son effet.

Soumettre un commentaire

La soumission de commentaire fonctionne via un envoi de mail à une adresse dédiée, pour plus de précisions sur les raisons de ce fonctionnement atypique vous pouvez consulter cet article.

5 commentaires

Un gros, trop gros retard... Mes excuses, j'ai vraiment foiré, j'ai pas d'excuse pour les jours après le week-end autres qu'une semaine chargée... Encore Mea Culpa :(

Réalisation

Fond un peu trop flou, et sombre par endroits :d À part ça, je ne vois pas de défauts notables, excepté le fond gold et les box hybrides (le dégradé dans le liséré n'est utilisé que dans les hybrides, autrement il est jaune-or).

Du bon travail, tu maîtrise parfaitement ton outil. Rien de plus particulier à ajouter ici.

9/10

Idée

À première vue, je trouve ça bon. Le poison, ce n'est pas forcément très original, mais la modification des conditions de défaite, ça, c'est la classe x) . Tu arrives à faire plus ou moins nouveau à partir d'une capacité déjà devenue banale ( :( ) dans magic. C'est bien, ca prouve que tu es créatif :)

Par contre, je ne trouve pas le choix de la couleur verte très approprié ici. Ou plus exactement je ne trouve pas que la capacité transcrit bien ce choix. Je pense que tu l'as ajoutée pour le côté "Survie", comme dans la nature, mais du coup là on parle surtout de poison et de sacrifice dans les capacités, et ça colle pas trop :neutral:

Mais enfin ca reste assez bon, quand-même.

7/10

Capacité

Côté formulation, la deuxième partie me semble mal formulée; en me basant sur des formulations que j'ai en tête (mais pas d'exemple précis) ca donnerait plus

Au début de votre entretien, sacrifiez n'importe quel nombre de créatures dont le total d'endurance est égal ou supérieur ou égal au nombre de marqueurs poisons sur vous ou sacrifiez ~~.

Ca me semble plus léger et mieux compréhensible; j'ai dû m'y reprendre à trois fois pour comprendre la capacité telle qu'elle est écrite ici.

Côté équilibre, je dirais que c'est faible dans le sens où c'est très situationnel : si l'autre ne joue pas poison, c'est une carte morte. Après, il existe de nombreuses cartes (même rares) dans les extensions de magic qui ne servent également qu'en limité; donc je pense que ca passerait quand-même.

Ca reste trop faible pour jouer en legacy (ou vintage... ou fun) mais fort en T3; c'est donc une carte orientée limité mais qui est très forte lorsqu'elle est jouée dans son cadre. Rien à redire ici donc.

8/10


Ah ben non pour le liseré il est or pour les tri-colores ou plus mais dégradé pour les bi-colores :mock:

Sinon, sur la formulation c'est les marqueurs poison au delà de 9 alors que ce que toi tu proposes ce sont tous les marqueurs, donc c'est pas la même chose :p


j'ai oublié "au delà de 9".

Sinon pour le liséré Mea Culpa (encore), j'ai pas revérifié et du coup j'ai dis de la merde. Je reste sur mon 9/10 parce que j'aime vraiment pas le fond mais ca aurait fait 9.5 quoi :d


Réalisation : 9

La réalisation est propre avec des petits dépassements sympa, je garde néanmoins des réserves vis-à-vis du fond, comme NN. Je trouve la texture trop floue.

Idée : 7

Je n'ai pas grand chose à dire donc je vais juste mettre la même note que NN.

Capacité : 8

Tu as oublié les guillemets au second "poison". :)

Côté puissance, on a une carte de réserve peu chère mais mais très difficile à entretenir et bicolore.

Le poison n'est joué qu'en Standard, avec l'arrivée de l'infection, donc elle ne sera de toutes les façons pas jouée dans un autre format (enfin, éventuellement en limité suivant dans quel environnement elle sort).

Et elle n'empêche pas de perdre, elle retarde simplement l'échéance. Mais vu qu'elle n'empêche pas de mettre des marqueurs poison, il arrivera nécessairement un moment où on ne pourra plus la nourrir. Et vu la taille des créatures infect, ça peut faire gagner 1 à 3 tours, pas plus contre un deck orienté poison à mon avis.

Maintenant, cette carte est très bien pour une idée que j'ai eu, mais pas encore placée sur une carte, qui est de se placer des marqueurs poison sur soi pour payer des couts (d'activation de capacité en particulier, mais ça peut être plus large). Dans ce cas, ça serait une carte utile dans le deck et non simplement en réserve contre le poison adverse.


Ah merde ouais, effectivement j'ai oublié les guillemets... Puis du coup je remarque un retour à la ligne pas très heureux sur ceux de l'autre. Je ferai une version corrigée à l'occasion :o

Sinon, c'est vrai que ton idée de marqueurs poison qu'on reçoit pour payer des coûts c'est pas con du tout effectivement, y a moyen de faire des trucs sympathiques ^^